Deux bébés à quatre pattes.

Composition du jeu :
32 cartes « mots », 8 cartes « bonus », 4 plaques de jeu

Nombre de joueurs : 2 à 4

Compétences travaillées :
Aider à la discrimination visuelle des lettres symétriques b/d/p/q.

But du jeu : Terminer le plus possible de séries « dbqp » à l’aide de cartes tirées de la pioche.

Préparation : Mélanger soigneusement les cartes. Les placer faces cachées au centre du jeu. Distribuer une plaque de collecte « Deux bébés à quatre pattes » à chaque joueur.

Déroulement : Les joueurs jouent chacun leur tour, dans le sens des aiguilles d’une montre. Le premier joueur (en général le plus jeune) retourne la première carte de la pioche et la place sur sa plaque « Deux bébés à quatre pattes » à l’endroit de la lettre concernée. Il ne peut y avoir qu’une seule carte posée par lettre. Si la carte piochée ne peut être placée dans son jeu, le joueur s’en débarrasse en la posant face visible à côté de la pioche. Les cartes rejetées viendront réalimenter la pioche lorsque celle-ci sera vide.
Dès qu’un joueur a rempli toute sa plaque, c’est-à-dire qu’il a placé une carte avec « d », une avec « », un be avec « q » et une avec « p » (l’ordre n’importe pas), il retire les 4 cartes de la plaque et les laisse de côté. Il gagne une carte « bonus dbqp ».
Le jeu continue ainsi jusqu’à épuisement des cartes. Le vainqueur est celui qui a le plus de cartes « bonus.

Variante : Le jeu ne se joue qu’avec une seule plaque (qui sera tournée face à chaque joueur, à son tour de jeu). Les joueurs posent leurs cartes comme indiqué précédemment. C’est le joueur qui termine la série dbqp qui gagne la carte « bonus ».

BON JEU !